Pour faire le Maroilles (750g),
il faut 7 litres de lait !

Maroilles Fauquet

Le Maroilles appartient à la catégorie des fromages à pâte molle et à croûte lavée : sa technique de fabrication l’apparente au Pont Léveque et au Munster, mais il présente une saveur particulière que l’on ne peut obtenir qu’en Thiérache.

Après le caillage du lait, le fromage est démoulé pour être salé par immersion dans la saumure. Ce « Maroilles blanc » est séché dans un hâloir où il se couvre d’une flore naturelle, le geotricum.

C’est dans des caves que l’affinage du fromage qui dure jusqu’à 4 mois, avec 4 à 6 brossages lui confère sa saveur, et son arôme original ; le Maroilles présente alors une magnifique croûte rouge naturelle due aux ferments de surface et une belle pâte pleine, blonde et onctueuse.